Plus qu'un festival
«Voyage au cœur de l'été»
est un moment festif et convivial
qui mêle artisanat, gastronomie
danses et musique du monde.
  • facebook
  • twitter
  • google

SIDI BEMOL




Âfya est le 9ème album de Sidi Bemol.
Oui… Sidi Bemol... tout simplement, mettant de côté le titre honorifique de «Cheikh». Toujours humble et charismatique, Sidi Bemol, qui a maintenant des cheveux gris, n'a pas perdu son ironie corrosive, son esprit bouillonnant, ni son oeil pétillant, mais il a choisi d'intituler son nouvel album Âfya, qui en algérien signifie sérénité, paix, élévation, chaleur, lumière …
Paix est mon idéologie ; Claires sont mes intentions...
Sidi Bemol a toujours eu cette particularité de savoir naviguer entre tradition et contemporanéité, c'est ce qui fait sa richesse, c'est ce qui enchante son public fidèle.
Musique d'aujourd'hui, forcément de par ses nouvelles compositions (Essala, Nekkni …), Sidi Bemol ne cessant de créer, d'écrire, de composer, d'observer le monde qui l'entoure. Mais aussi de par le choix des musiciens qui l'accompagnent, une jeune génération montante : Damien Fleau, Clement Janinet, Benoit Medrykowski, Maxime Fleau et Jean Rollet-Gérard, ayant quelques points en commun : être sorti de l'Ecole Didier Lockwood, être frère, ami, voguer sur plusieurs genres musicaux (jazz, world, électro, rock, musiques de films…) et être doté de ce talent et cette fougue qu'ils mettent au service de la musique de Sidi Bemol depuis deux ans.
Musique qui n'oublie pas ses chants et rythmes traditionnels, ceux des racines mais aussi de l'intemporalité et ceux des grands Maîtres… On s'arrête alors sur la superbe adaptation de la chanson The Face of Love (*) issue de la collaboration entre Nusrat Fateh Ali Khan, David Robbins et Tim Robbins pour le film « Dead Man Walking »
Et puis, Sidi Bemol, le troubadour, l'explorateur du monde, qui continue d'esquisser un paysage musical aux sillons multiples, poussant toujours plus loin sa quête d'autres sources, l'amenant en Inde, en passant par la Turquie (Oylum), et les pays de l'Est (Viraj). Il dessine le croisement des chemins, qu'ils soient musicaux, culturels, spirituels. Le dénominateur commun est peint et dépeint : l'ouverture sur le monde… l'ouverture d'esprit…
C'est ainsi qu'à Alger lors du festival "Gitans Origines", en février 2012, une rencontre artistique, tout aussi improbable qu'évidente, naît sur scène entre Sidi Bemol accompagné de son quintet et le groupe Dhoad Gitans du Rajasthan, d'où va découler l'envie commune de prolonger la route ensemble sur scène et sur CD. Plusieurs titres (Afya 1 et 2, Jnuni, Saâ) nous embarquent pour un nouveau voyage musical à la croisée des cultures maghrébines et indiennes. Une rencontre avant tout musicale et humaine… mais qui naturellement et finalement, prend un autre sens, plus profond… un clin d'oeil de cet ancien sans papiers algérien rendant hommage à ces vagabonds du monde : les apatrides.
« Vagabond du Monde loin des miens, le coeur en peine Le temps m'a pris dans son jeu et mes cartes sont mauvaises »
(Abrid At Yejjar)
Sidi Bemol ne rappelle pas seulement que l'exil rime avec douleur, mais qu'il existe aussi ceux qui sont rejetés en bloc et trop souvent pointés du doigt comme les Roms..
« Sommes-nous empoisonnés ? Chacun s'isole, personne n'est confiant. Quand le frère a un problème on l'enfonce un peu plus, on le dépouille. Le Monde va à sa perte, Il est usé, abîmé, c'est la fin des temps, Les gens deviennent bizarres et multiplient les dérives, les savants sont stupéfaits… » (Saâ)
Il parle aussi de ceux qui s'en remettent à une présence divine, à une croyance qui n'est pas uniquement et seulement religieuse, mais tout simplement… une façon d'aller chercher à l'intérieur de soi ce que l'on ne trouve pas à l'extérieur, car avant tout, on s'adresse à soi-même, afin de révéler les ressorts qui sont en nous.
Par de-là, les compositions, les écrits, la pensée, une voie profonde s'élève, la voix du coeur, celui de Hocine Boukella. Un homme, tout simplement, qui croit en l'amour : c'est fondamental, seul l'amour permet d'accepter les autres malgré leur différence, c'est la seule façon de vivre ensemble en paix.
« L'amour est mon guide quoi qu'il advienne.
Suivons la voie de l'amour, nous atteindrons la sérénité… »





Warning: include_once(analyticstracking.php): failed to open stream: No such file or directory in /public_html/voyageaucoeurdelete.com/index.php on line 3989

Warning: include_once(): Failed opening 'analyticstracking.php' for inclusion (include_path='.:/usr/share/php:/usr/share/pear') in /public_html/voyageaucoeurdelete.com/index.php on line 3989